4oneanother.png

La première Newsletter du projet 4OneAnother est disponible !

Jeudi, 23 Septembre 2021

Le premier numéro de la newsletter semestrielle du projet 4OneAnther est disponible ! Dans cette première édition, nous vous invitons à découvrir les premières actions menées dans ce projet, qui vise à améliorer l’intégration des mineurs non-accompagnés (MENA) en Europe et ici, en Belgique. Cette newsletter présentera au fur et à mesure l'état d'avancement du projet, ainsi que les résultats, productions et activités menées. 

Ce mercredi 15 septembre, ce n’est pas moins de onze associations qui mettent en demeure Sammy Mahdi, le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration pour dénoncer et agir contre une politique inadaptée et un système d’accueil et d’intégration défaillant.  

Le manque de moyens financiers et humains, des politiques inadéquates qui n’apportent pas de réponse structurelle, et le manque de soutien aux associations qui œuvrent au quotidien à un bon accompagnement de ces mineurs conduit à un système de plus en plus excluant. Pour faire face à la surcharge du réseau d’accueil, s’instaure désormais une notion de « critères de vulnérabilité » qui restreint encore l’accès des mineurs aux structures d’accueil et les pousse dans la rue. Il est nécessaire d’opérer une refonte du système d’accueil, d’accompagnement et d’intégration des mineurs non-accompagnés en Belgique et de se donner les moyens de bâtir un système respectueux des chartes et lois internationales, européennes et fédérales des droits fondamentaux et des droits de l’enfant

C’est face à cette situation insupportable que POUR LA SOLIDARITE-PLS se positionne et passe à l’action. En effet, depuis bientôt un an, nous sommes partenaire du projet européen 4OneAnother, qui vise à améliorer l’intégration des mineurs non-accompagnés en répondant aux besoins de formation des professionnel.le.s qui les accompagnent au quotidien

Dans cette première phase de travail, les partenaires du projet – provenant d’Italie, de Grèce, d’Autriche et de Belgique – effectuent une analyse nationale de leur système d’accueil et conduisent un travail d’identification des besoins, des difficultés et des pistes d’améliorations.  

Depuis plusieurs mois, nous rencontrons ainsi des professionnel.les, mais aussi des (ex-)MENA, qui nous font part de leurs doutes, leurs difficultés, leurs espoirs. A l’issue et sur la base des résultats de cette première phase de travail, l’objectif sera de créer des outils pertinents pour permettre une meilleure intégration de ces mineurs au sein de l’Europe en répondant aux besoins de formation des professionnel.le.s.  

Pour plus d’informations sur le projet, n’hésitez-pas à consulter la première Newsletter ou à vous rendre sur la page Facebook et notre site internet pour suivre l’avancée du projet au plus près !