cease_banner.png

#CEASE_violence : Quand les employeur-ses s'engagent contre les violences conjugales

Jeudi, 23 Juin 2022

24% des femmes de plus de 15 ans ont déjà été victimes de de violences conjugales, ce chiffre monte aux alentours de 30% si on inclut les violences psychologiques, et c’est précisément pour lutter contre ces violences qu’a été créé en 2017 le réseau CEASE : un réseau d’employeurs·es qui s’engagent à observer des pratiques communes et ambitieuses pour lutter contre les violences conjugales au sein du milieu professionnel.  

Mais concrètement, le réseau CEASE qu'est-ce que c'est ?

Actuellement plus de 20 membres signataires ont rejoint l'aventure CEASE. Tous et toutes ont signé notre charte et se sont engagé·es à sensibliser leur personnel à l'impact des violences conjugales en entreprises, et à former les personnes ressources à détecter les signes de violence et orienter les victimes vers les services compétents

Pourquoi s'engager en tant qu'employeur-se ? 

  1. Chaque employeur·se a été, ou sera, en contact avec un·e employé·e confronté·e à ce type de violence.
  2. Le coût des violences basées sur le genre pour les entreprises est estimé à 258 milliards d’euros par an en Europe.
  3. Baisse de la productivité, augmentation de l’absentéisme, turn-over, démission sans préavis, etc. sont des conséquences directes des violences.
  4. Les entreprises bénéficient d’une importante capacité de mobilisation, donc agir sur le lieu de travail augmente considérablement l’impact des initiatives.

En 2022, CEASE c'était

  • Un tout nouveau site web disponible en anglais, français et néerlandais où vous trouverez différentes ressources pour lutter contre les violences conjugales en entreprise.
  • 7 sessions de formation, 55 personnes formées pour mieux accueillir, orienter et soutenir face aux violences conjugales. 
  • Un e-learning disponible en anglais, français et néerlandais. 

Et pour la suite ?

Parce que les violences conjugales ne s'arrêtent pas à la porte de la maison, et parce qu'enfin les politiques s'emparent de la thématique pour en faire un sujet prioritaire, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS ne lâchera rien ! Dès la rentrée scolaire, nous envisageons de nouvelles sessions de formation en présence, mais aussi des moments de rencontre entre les membres pour échanger sur les actions mises en place, les difficultés rencontrées, etc. 

Parce que l'insertion socioprofessionnelle des femmes victimes de violence est essentielle (pour cela, découvrez notre #ActivProject), leur maintien à l'emploi l'est tout autant. Vous aussi, engagez-vous et contactez-nous pour avoir plus d'information sur le réseau CEASE. 


Avec le soutien d'equal.brussels