Safe at home, safe at work

Novembre 2018
Version PDF

En 2017, la Confédération européenne des syndicats présente un rapport exposant les stratégies syndicales pour prévenir, gérer et éliminer le harcèlement au travail et les violences faites aux femmes.

Cette publication se penche aussi bien sur les cas de violence et harcèlement arrivant sur le lieu professionnel que sur l'impact que peuvent avoir les violences domestiques sur le milieu du travail. Réalisée à partir d'étude de cas provenant de 11 pays européens, cette étude vise aussi à compléter le travail actuel de l'OIT qui devrait sortir d'ici quelques mois une Convention relative aux violences de genre dans le milieu professionnel.

La Confédération européenne des syndicats affirme vouloir sensibiliser le plus de personnes possibles à ces sujets. Pour cela, quelques recommandations à destination des syndicats sont proposées :

  • Privilégier le dialogue social entre syndicats et employeurs
  • Garantir la parité dans les postes à responsabilités
  • Mettre en valeur des bonnes pratiques existantes
  • Intégrer ces sujets dans les politiques relatives à la santé, à la sécurité et au bien-être au travail
  • Informer et soutenir les employé-e-s victimes de violence
  • Travailler avec les associations de terrain
  • Encourager la tolérance zéro à l'égard des violences
  • Mettre en valeur les avantages sociaux et économiques à la lutte contre la violence
  • Faire du lobbying auprès des gouvernements nationaux
  • Intégrer cette question au niveau sectoriel

C'est la Docteure Jane Pillinger, experte de ce sujet, qui dirige cette publication de 126 pages. Modératrice de l'évènement de lancement du réseau européen CEASE le 9 novembre dernier, Dr Jane Pullinger fera notamment partie d'une équipe d'expertes chargées d'évaluer l'impact des violences domestiques sur le travail dans différent États-membres d'ici 2020.

Contact: 

Anna Métral

Fichier attaché: 

Pays: 

Union Européenne