Comment l'économie sociale contribue-t-elle à l'intégration des immigrants ?

Lundi, 12 Février 2018

Le Comité économique et social européen (CESE) a organisé, vendredi 2 février 2018 à Bruxelles, une conférence ayant pour objectif de présenter l'avis sur le rôle des entreprises de l'économie sociale dans l'intégration des migrant.e.s et d'entendre diverses expériences de la société civile sur le sujet.

Des intervenant.e.s en provenance de divers pays et organisations européens ont ainsi pu échanger et partager leurs connaissances et vécus dans le domaine de l'économie sociale en tant que levier d'action pour l'intégration des migrant.e.s dans la société d'accueil.

Giuseppe Guerini, Rapporteur de l'avis, a ainsi souligné la nécessité pour l'Union européenne (UE) de développer sa politique migratoire, les migrations mettant à l'épreuve les accords de coopération. L'ensemble des intervenant.e.s sont revenu.e.s sur l'importance de l'inclusion sociale pour améliorer et garantir l'intégration des migrant.e.s, ces dernier.e.s représentant près de 244 millions de personnes, soit 3,3% de la population mondiale.

La situation particulière des réfugié.e.s a également été rappelé avec la présentation de plusieurs projets mis en place pour prendre en compte à la fois le capital social mais aussi le capital ethnique pour une meilleure inclusion dans la société d'accueil. Dans le même temps, la perception que peut avoir le grand public des réfugié.e.s doit elle aussi être améliorée, en changeant notamment la manière dont ils.elles sont présenté.e.s dans les médias. Cette perception va de fait influencer les populations d'accueil et les décideurs politiques et peut mener à un sentiment de rejet des réfugié.e.s. Des projets d'ateliers de formation et d'information ont également été présenté avec pour objectif de transmettre des connaissances pratiques aux migrants désirant acquérir des connaissances pratiques sur l'entreprenariat.

Marie Boscher, de la Commission européenne, est revenue sur le plan d'action publié en juin 2016 sur la question des migrant.e.s et des réfugié.e.s. De plus, l'importance de l'implication des collectivités locales, en mettant en place un partenariat pour l'intégration de l'Agenda urbain pour l'UE, a été rappelé. Mme Boscher est revenue sur le rôle du Réseau européen de l’intégration qui mène des études entre États membres et ambitionne de renforcer les échanges entre ceux qui font et qui déploient ces politiques. Le Forum européen sur la migration – la plateforme de dialogue entre la société civile et les institutions européennes sur la migration, l’asile et l’intégration – se réunira pour la quatrième fois au Comité économique et social européen les 6 et 7 mars 2018.