Vers une féminisation des conseils d'administration et des comités de direction

Lundi, 3 Décembre 2018

Afin d'encourager une mixité dans les organes de direction et d'administration, le réseau européen, Women on Boards (EWoB) crée le premier index européen mesurant le taux de féminisation des conseils d’administration des 200 principales sociétés cotées émanant des neuf pays européens qu’elle représente.

L'ASBL européenne Women on Boards (EWoB) a pour but de promouvoir l'accès des femmes aux postes de direction dans les entreprises belges publiques et privées. En 2009, cinq femmes partageant la même vision d'augmenter la représentation féminine au conseil d'administration, décident de créer un consortium de femmes possédant des compétences et une expérience bénéfiques pour de nombreux conseils.

Aujourd'hui, l'EWoB et Ethics & Boards, créé le premier index européen de la diversité de genre permettant d'analyser le taux de présence moyen des femmes au sein des conseils d'administration et des comités de direction de chaque société, historiquement très masculins. Il mesure les 200 plus grandes sociétés européennes cotées de l'indice STOXX Europe® 600 dans les 9 pays de l'EWoB (Belgique, République tchèque, Finlande, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Royaume-Uni).

L'index révèle que la France possède le taux de présence féminine le plus élevé, avec en moyenne 44,2% de femmes dans les conseils des 30 sociétés cotées. L’Italie se classe deuxième (36,6%) et l’Allemagne troisième (33,7%). La Belgique entre en cinquième position avec 33,1% de femmes (13 sociétés). Ces constats sont grandement influencés par la présence ou non d'une législation nationale sur les quotas qui conscientisent et forcent les sociétés à veiller à la diversité dans leur conseil.