"She decides" contre la restriction de l'avortement

Mardi, 31 Janvier 2017

Le président des États-Unis, Donald Trump, a récemment passé un décret supprimant le financement des ONGs internationales militant pour le droit à l'avortement. L'intiative "She decides" émergeant des Pays-Bas vient contrer ce décret !

En réponse au décret signé par Donald Trump limitant les financements de structures étrangères travaillant pour le droit à l'avortement, les Pays-Bas ont lancé le samedi 28 janvier l'initiative "She decides", un "fonds international pour fournir aux femmes dans les pays en développement l’accès à de bonnes informations, à la contraception et à l’avortement".

C'est un appel mondial et solidaire adressé à tous les pays du monde, aux entreprises ou aux particuliers désireux de contrer l'effet dévastateur de ce décret. En effet, la perte de financement est estimé à 600 millions de dollars par an menant, non pas à une baisse des avortements comme cela est espéré par le gouvernement Trump, mais à une hausse d'avortements clandestins et de conditions médicales dangeureuses.

Alors que ce projet vient de débuter, déjà des milliers de soutiens sont venus rejoindre cette initiative. Les Pays-Bas ont annoncé qu'ils verseront la somme de 10 milliosn d'euros pour ce fond, auquel s'ajoute les futurs dons déjà déclaré de la Belgique et du Canada.

Liliane Ploumen, la ministre néerlandaise de la Coopération au Développement, déclare ainsi : "Nous ne pouvons pas laisser tomber les femmes et les filles. Elles doivent pouvoir décider si elles veulent des enfants, quand et avec qui".