rémunération

L'Allemagne brise le tabou de la fiche de paie

Lundi, 15 Janvier 2018

Depuis le 6 janvier 2018, une nouvelle loi autorise un-e employé-e qui se sentirait discriminé-e à demander par écrit le salaire moyen de six personnes du sexe opposé occupant le même poste.

Selon l'office fédéral des statistiques Destatis, en 2016, les Allemandes ont, en moyenne horaire, gagné 21% de moins que les hommes. Le pays ambitionne donc de réduire cet écart, qui le place en 26e position du classement de l'Union européenne, avec une loi permettant de briser l'un des grands tabous de la vie en entreprise : combien gagne son collègue ?

Impulsé par le SPD, le texte, voté à l'été, n'est entré en application qu'en janvier pour laisser le temps aux entreprises de s'organiser. Pivots du dispositif, les conseils d'entreprise seront chargés de transmettre ces requêtes, qui peuvent être anonymes, à la direction.

L'Allemagne rejoint ainsi le Royaume-Uni et l'Islande parmi les pays qui ont commencé à légiférer en matière d'égalité salariale.

Pays: 

Allemagne