L'égalité salariale devient une réalité en Islande, et dans l'UE ?

Tuesday, 14 March 2017

L'Islande, déjà bien avancée en matière d'égalité femmes-hommes, s'engage officiellement pour garantir l'égalité salariale grâce à une législation qui prévoit l'égalité réelle pour 2022. À prendre en exemple !

Thorsteinn Viglundsson, ministre des Affaires sociales et de l’Égalité en Islande, l'a annoncé ce 8 mars à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes : en 2022, l'Islande devra avoir atteint l'égalité réelle en matière de salaire. Cette mesure portera aussi sur les inégalités liées à l'origine ou à l'orientation sexuelle. La législation officielle devrait être votée ce mois-ci.

L'Islande est déjà en avance sur ses voisins européens en matière d'égalité des genres, pourtant les salaires des hommes et des femmes connaît encore une différence de 14 à 18%.

Pour remédier à cela, toutes les entreprises de plus de 25 salarié-e-s seront tenue de garantir l'égalité des salaires de tous et, en conséquence, bénéficieront d'un certificat spécifique.

Dans l'Union européenne, cet écart baisse trop lentement puisqu'il est encore de 16,3%. L'Italie, le Luxembourg (5,5%) ou encore la Roumanie (5,8%) sont en tête des pays les moins discriminants sur ce point, tandis que l'Estonie (26,9%), la République tchèque, l'Allemagne, l'Autriche et le Royaume-Uni (entre 20,8 et 22,5%) sont à la traîne. La Belgique présente elle un écart de 6,8% et la France de 15,8%.